Art & Décoration N° 500 octobre 2014

Art&DécorationN°500

Dans  le dossier spécial « Au fil de la Seine – Sur la trace des impressionnistes »,   vous pourrez trouver « Une campagne à croquer » illustrée par des tableaux de peintres impressionnistes, découvrir ou redécouvrir « Rouen, l’inspiratrice » immortalisée par Claude Monet mais aussi « Giverny » où le peintre a vécu quarante-trois ans.

Egalement une présentation  du jardin « Plume, un jardin pictural » que Sylvie et Patrick Quibel ont su mettre en scène pour le plaisir de nos yeux ou  « les musées, mémoire des lieux » de Vernon et Rouen. Le château de Bois-Guilbert ne devrait pas vous laisser insensible.

Enfin, à la fin de ce dossier vous trouverez notre suite de deux chambres d’hôtes qui a retenu l’attention d’Art & Décoration parmi ses meilleures adresses de « Vernon à Rouen ».

 

Le pancake

Le pancake est un type de crêpe épaisse servie habituellement au petit-déjeuner en Amérique du Nord. Cependant, son origine est probablement allemande.

Il se mange généralement sucré, avec du sirop d’érable, de la confiture ou du miel.

Nous vous proposons de le goûter avec du caramel au beurre salé.

Ingrédients

  • 250 grammes de farine de blé (ou 200 grammes de farine de blé et 50 grammes de farine de maïs)
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 2 cuillères à soupe de germe de blé
  • 1 cuillère à café de sel
  • 4 oeufs
  • 30 grammes de beurre
  • 0,5 litre de lait fermenté

Mélanger farine, sucre, bicarbonate, germe de blé, sel et jaunes d’oeufs

Incorporer beurre fondu, lait fermenté et blancs montés en neige

Laisser reposer 1h à température ambiante puis au réfrigérateur

Faire les pancakes dans une poêle beurrée de 10cm de diamètre à la demande

Le caramel au beurre salé

Même si le caramel au beurre salé existait bien avant, ce n’est qu’en 1977 à Quiberon qu’il a officiellement vu le jour grâce à Henri Le Roux (chocolatier) qui a eu l’ingénieuse idée d’associer caramel et beurre salé pour en faire une confiserie.

Ingrédients

  • 160 grammes de sucre
  • 80 grammes de beurre salé
  • 20 cl crème liquide

Faire chauffer doucement le sucre à sec dans une casserole à fond épais.

Tourner sans s’arrêter jusqu’à obtenir une couleur marron clair

Incorporer le beurre salé par morceaux puis le crème liquide sans s’arrêter de remuer

Attendre la reprise de petits bouillons pour arrêter la cuisson

Verser dans de petits pots et mettre au frais

 

Le Potager du Resto

Au Clos Monbrun, c’est aussi une petite entreprise maraîchère « Le Potager du Resto » créée en avril 2012 pour répondre aux besoins du restaurant « A Deux Pas » que possèdent Anaïs, ma fille, et Florian, son mari, au 55 de la rue Saint-Maur dans le 11ème arrondissement de Paris. Ainsi, dans une démarche locavore d’agriculture raisonnée, nous livrons chaque semaine les produits de saison que prépare le chef, Florian, dans le cadre d’une cuisine traditionnelle revisitée.
Lors de votre passage, vous pourrez profiter des légumes frais du potager à la table d’hôtes et emporter ceux de votre choix aux prix le plus juste.

Au Potager du Resto, nous privilégions les graines et plants bio :

  • d’espèces locales anciennes comme les pommes de terre « Bleue d’Artois », les radis de Gournay…
  • des légumes anciens aux saveurs inattendues mis en valeur par le chef du restaurant « A Deux Pas » telles les betteraves Chiogga aux spirales roses, les betteraves jaunes Golden Burpée, les poirées aux cardes blanches et rouges, les carottes jaunes du Doubs ou les blanches au collet vert, les tomates noires, jaunes, orange et vertes même mûres telles que les Ever Green
  • des légumes traditionnels aux saveurs retrouvées en sélectionnant les plus savoureux et les mieux adaptés au climat normand ; haricots verts,  petits pois, salades, navets, panais, courges et courgettes…

La présence de serres maraîchères dans la propriété permet la culture de légumes primeurs : tomates, concombres, piments, poivrons, physalis… tout en augmentant la période de production.

A deux, Loïc et moi-même entretenons le potager dans le respect des équilibres biologiques, en récupérant les eaux pluviales, en utilisant notre compost… dans  un cadre naturel préservé des traitements d’agriculture intensive.

Lors de votre séjour, nous pourrons échanger, partager nos expériences et pratiques potagères.

Le Douillon normand appelé aussi Bourdelot

douillonIl s’agit d’une pâtisserie normande faite d’une poire ou d’une pomme préalablement pelée et évidée enveloppée dans une abaisse de pâte cuite au four.
Les douillons se dégustent chauds ou froids, accompagnés de crème fraîche et arrosés de cidre bouché de Normandie. On peut même les flamber au calvados.

Voici notre recette :

  • 8 petites pommes ou poires
  • 150 grammes de sucre (sirop)
  • 1 citron (sirop)
  • 500 grammes de farine
  • 350 grammes de beurre
  • 2 oeufs
  • 3 cuillerées à soupe de lait
  • 20 grammes de sucre
  • 1 cuillerée à café de sel

Pochez les pommes préalablement pelées et évidées dans un sirop de sucre dans lequel vous aurez ajouté le jus d’un citron, puis égouttez et laissez refroidir complètement ;
Mélangez la farine, le beurre ramolli, les œufs, le lait, le sucre et le sel. Quand la pâte est homogène, faites en une boule que vous mettez au réfrigérateur ;
Étalez la pâte sur une épaisseur de 2mm environ, découpez 8 carrés ;
Placez une pomme ou une poire au milieu d’un carré de pâte dont vous ramenez les pointes vers le haut en étirant un peu la pâte que vous soudez en les pinçant avec les doigts mouillés.
Dorez les douillons avec un jaune d’œuf battu dans deux cuillerées à soupe de crème liquide;
Faites cuire au four préchauffé à 180° C. pendant 30mn;
Servez tiède avec avec de la crème fraîche.

La Teurgoule

teurgouleCe dessert typiquement normand daterait du XVIIIe siècle. Il aurait été introduit en Basse-Normandie pour faire face à une famine en 1757*.
Composé de riz et de cannelle récupérés par les corsaires lors d’abordages de bateaux de commerce battant pavillon ennemi, de lait et de sucre, il cuisait pendant plusieurs heures dans le four à pain. Il était prêt lorsque les grains de riz ronds étaient presque totalement absorbés par le lait  pour devenir une crème onctueuse. A sa surface se formait petit à petit une croûte aux nuances brunes.

Voici notre recette :

Tout d’abord vous devez vous équiper d’un récipient en terre cuite légèrement conique type « cassole » qui accueillera touts les ingrédients.

  • 2 litres de lait entier
  • 130 grammes de riz rond
  • 170 grammes de sucre en poudre
  • 50 grammes de beurre
  • 1 cuillerée à soupe rase de cannelle

Dans le récipient, mettre le riz, le sucre et la cannelle, le beurre en petit morceaux puis verser le lait froid ou tiède, mélanger jusqu’à ce que le beurre soit fondu puis mettre au four (130°) pendant au moins 5 heures.

*

http://www.lamanchelibre.fr/avranches/actualite-40170-gastronomie-ou-vient-teurgoule-.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Teurgoule
http://www.la-teurgoule-de-cambremer.com/histoire